Arborescences (4) et découverte du pays de la zébritude…

23 février 2018

Déambulations psychiques du zèb’reton…(3)

Et ne voulant pas faire le test de « Q.I. », pour des raisons sur lesquelles je reviendrai probablement, je me suis amusé à faire tout seul dans mon coin les tests présents dans trois bouquins de spécialistes. Et là…je me suis dit qu’il y avait tout de même comme un « faisceau d’indices » : il n’était pas possible que trois tests différents de trois auteurs différents viennent me dire…ce que je n’osais poser clairement.

Un autre jour, il y a bien longtemps, avant même que je songe à toutes ces choses-là, je m’étais amusé à faire un test de « Psychologie magazine » sur « hémisphère droit/hémisphère gauche ». Je ne plaçais aucune attente dans un tel test, j’étais simplement prêt à rigoler un peu avec les stagiaires présents à la formation que je dispensais. Et quand nous avons partagé les résultats…j’ai un peu moins rigolé : je me suis rendu compte que dans le groupe j’étais le seul à avoir une telle prédominance de l’hémisphère droit…

Quelques années plus tard, je retrouverais cela dans le livre de Béatrice Millêtre intitulé : « Petit guide à l’usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués », un livre que j’avais acheté, presque en cachette et sur la pointe des pieds en…passant à la caisse peut-être bien le visage tout rouge de honte… Acheter un livre avec un tel titre reposait sur un présupposé : se croire « intelligent » (la caissière accordait, fort heureusement, moins d’importance que moi à la mise à découvert des présupposés). Et, se croire intelligent était quelque chose qui faisait blocage chez moi : « on n’a pas à se mettre en avant comme intelligent » me disais-je… Pensée intérieure fort vraisemblablement héritée d’une certaine éducation.

Déambulations psychiques du zèb’reton…(4)

A ce sujet…je me souviens bien que quelque chose m’était dit quand, bien plus jeune, je partais dans certains discours. On mettait une conclusion à ce que je venais de dire ; on me lâchait cette formule : « trop intelligent pour être ici, trop bête pour aller ailleurs ». Sous-entendu : « tu nous dis des choses qui nous donnent l’impression d’être snobés, si tu ne peux être compris ici par nous modestes gens, prends garde de te croire intelligent car tu seras peut-être jugé bête ailleurs en disant des choses que tu crois intelligentes ». Peut-être cette mise en garde – ou ce que j’imagine, en tous cas, avoir été une mise en garde – ne fut-elle pas qu’une « mise en garde », qu’un propos « dissuasif » (à t’approcher trop du soleil, tu crois te réchauffer mais…tu risques bien de brûler) mais comme un mur imaginaire me séparant de cette autre possible perception de moi que je mettrais tant de temps à découvrir…

Un autre jour encore, bien plus tard encore, je me suis décidé à franchir un nouveau cap : oser frapper à la porte d’un groupe de « zébrés »…

Déambulations psychiques du zèb’reton…(5)

Là j’ai découvert tout un monde…

-Un monde où on pouvait parler de tout ce qu’on voulait sans recevoir en retour un regard du type « euh…tu viens d’une autre planète, toi ? »…

-Un monde où on pouvait passer de la PNL à la physique quantique tout en parlant d’un auteur ancien sans risquer la camisole de force…sans avoir même à décliner le sens du sigle PNL…

-Un monde où certaines sensibilités se laissaient fleurir à découvert, dans toute leur fragilité, dans toute leur beauté, sans qu’une brute vienne fouler au pied sans état d’âme ces surgissements inattendus et merveilleux…

-Un monde où les quelques très rares accès de violence verbale étaient aussitôt appréhendés comme les clignotants d’une souffrance intérieure qui peine à s’adapter au monde…

-Un monde où il était « normal » d’échanger de la sorte là où tant de fois, ailleurs, j’avais eu l’impression qu’il y avait quelque chose d’ « a-normal » à sortir des sentiers battus pour emprunter des chemins de libertés où poussent toutes sortes d’herbes folles, de fleurs extraordinaires…

Sentiment de bien-être, sentiment d’apaisement, sentiment qu’un possible accomplissement sera également possible de ce côté-là…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s