Santé (1) : Philippe en coaching « santé »…

30 novembre 2017

Je voudrais aujourd’hui vous parler de la santé, car…

– (Mister Coach:) « Psst…Psst… »

– « (Philippe:) C’est pas possible !!! C’est encore toi qui fais ce bruit en faisant « psst » ??? Non mais, tu fais exprès!!!!???!! Tu ne vois pas que j’écris un article pour mes amis du blog. Tu me fais le même coup que lorsque j’étais à l’article 18, tranquille comme ça !!! GrrrRRR !

-(Mister Coach:) Ouh la…, c’est quoi qui s’passe, Monsieur Philippe, on est…à l’article de la mort ?

– « (Philippe:) Ah ben, c’est fin ça…Moi j’écris un article…enfin…J’ESSAYE…d’écrire un article sur la « santé » et Monsieur arrive et me dit que j’en suis peut-être « à l’article de la mort ». Premièrement, Môsieur, c’est pas fin, et deuxièmement j’ai déjà assez de mal comme ça pour qu’ « on » ne me dérange pas…Et, quand je dis « ON », suivez mon regard ! »

– (Mister Coach:) « Pourquoi tu me regardes comme ça… Eh ben ! Ça a l’air de te mettre dans un drôle d’état (si j’osais, je dirais…un drôle d’état « de santé »…) d’écrire sur… « la santé » ! Tu ne nous couves pas quelque chose, toi ? T’as pas d’la fièvre ? Tu vas finir par te rendre malade…à écrire ainsi sur la santé (hi, hi, hi,…ho, ho, ho…Trop bonne, celle-là ! Ha, ha, ha…). Eh, garçon,…tu peux pas te détendre un peu… ?»

– « (Philippe:) Bon,…mille excuses, mais…en fait je n’y arrive pas (à écrire ce fichu article sur la santé) et je crois que tu es tombé là au mauvais moment ! Désolé…

– (Mister Coach:)« Pas de souci, je te rappelle que je suis ton coach… »

– « (Philippe:) Ben oui, c’est vrai…je suis tellement énervé avec cet article que… je t’aurais presque étranglé  avec ton « Pssst ! »

– « (Mister Coach:) Ah ouais d’accord… Bon…On va se détendre, hein ? Enfin…surtout toi. Hi, hi, hi… »

– « (Philippe:) Bon…, OK ! »

– «(Mister Coach:) Qu’est-ce qui coince ?  Hein ? Sur quoi tu coinces ?»

– « (Philippe:) Ben…je n’y connais rien moi, en matière de santé ! Je n’ai pas de légitimité pour parler de ça ! Je bloque, parce que je vois bien « quel type » je suis !

– « (Mister Coach:)Tu veux dire… ? »

Sans doute suis-je le genre de type qui n’a pas toujours fait les choses comme il le faudrait…

– « (Mister Coach:)Tu veux dire…quoi, exactement ? Tu peux préciser ta pensée ?»

– « (Philippe:)

***Je suis le type auquel il est arrivé de prendre pas mal de poids à une certaine époque, tu sais : à l’époque où j’étais stressé et où je sortais du boulot pour me jeter aussitôt sur un gâteau pris au distributeur avant de partir, ou une pâtisserie achetée pour être dévorée sur le trajet retour en quelques secondes !

***Je suis le type qui fumait auparavant… Un paquet par jour ! Tu te rends compte ? Et…c’est moi qui vais faire un…article sur la santé ! Elle est bonne, celle-là !

***Je suis le type qui, pris par ses études, ses lectures et d’autres choses encore passait parfois plusieurs journées à bosser intellectuellement sans faire une seule fois de l’activité physique ! Tu te rends compte ?

***Je suis le type qui, à l’approche du week end, disait « chouette, c’est l’heure de l’apéro ! Et je m’empiffrais de cacahuètes, de chips, et de toutes sortes d’autres cochonneries !

***Je suis le type « toujours pressé » qui n’avait jamais le temps de cuisiner, de préparer des légumes, et donc je faisais juste réchauffer des plats préparés : couscous, paëlla, sauté de dinde,…, j’étais le roi (non pas de la cuisine mais…) du micro-onde !

Comment veux-tu qu’un type qui fumait, qui prenait l’apéro puis encore l’apéro, qui mangeait toutes sortes de cochonneries, comment veux-tu que ce type là…FASSE UN ARTICLE SUR LA SANTE ?Hein ???!!!???

« (Mister Coach:) Fais gaffe… »

« (Philippe 🙂 gaffe à quoi ??? »

« (Mister Coach:) Ben…tu t’énerves encore ! Bon, je ne te dis pas ça pour que tu t’énerves 🙂

« (Philippe:) Ouais, mais c’est tout de même « énervant » !!!

« (Mister Coach:) Pour toi, peut-être, mais il y a des gens qui ne s’énervent pas en écrivant un article sur « la santé » même s’ils n’ont pas été les meilleurs en matière de santé pendant un temps. Après tout, quand tu me dis « je suis le type qui faisait ceci, cela », tu en parles au passé, non ?

« (Philippe:) Tu veux dire…

« (Mister Coach:) Je veux dire que « ça appartient au passé », non ?

« (Philippe 🙂 Ben…oui, puisque je ne fume plus depuis bientôt 20 ans tout de même ! Je ne manges que rarement des plats préparés. J’ai une activité physique régulière : je marche, je vais nager, je vais courir, je ne m’empiffre plus de cacahuètes, de pizzas, de… »

« (Mister Coach:) Bref, tu as appris que tu « courais » (si j’ose dire…) tout droit à ta perte en continuant ainsi et que…tu creusais ta tombe à coup de fourchette, comme on dit, et tu as donc 1°) appris ce qui est mauvais pour nous, 2°) mis en place un plan d’action pour faire évoluer ce que tu appelles toi-même les « PHQ » ou petites habitudes quotidiennes, puis 3°) tu as mis en œuvre des actions nouvelles, comme cuisiner. C’est génial, ça, non ? D’ailleurs…tu ne cuisinais jamais avant, si ?

« (Philippe:) Non,…la p’tite famille avait trop peur de vivre ses derniers jours en ingurgitant les trucs bizarres que je fabriquais ! C’était un enjeu de santé publique ! 😉

« (Mister Coach:) Ben, tu vois…l’humour revient ! Tu sais que rire, rien que ça, c’est bon pour la santé ? »

« (Philippe:) Ouais, ben…si j’écris sur la santé, les gens vont tellement rire…qu’ils vont être dans une santé excellente après,… ça c’est sûr ! »

« (Mister Coach:) M’OUAIS…Tu pourrais peut-être combler le trou de la sécu, finalement, avec tes articles… »

« (Philippe:) Et c’est moi qui fais de l’humour ?…MÔSIEUR LE COACH ?

« (Mister Coach:) Plus sérieusement…, tu pourrais peut-être écrire cet article, non ?

« (Philippe:) Ouais, mais pour dire quoi? »

« (Mister Coach:) Ben…que tu as été UN EXEMPLE ?

« (Philippe:) : Un…exemple ??? Tu veux que je m’étrangle ? Je te dis que je fumais, que je mangeais n’importe quoi, que je ne faisais pas de sport ni même d’activité physique et toi…tu dis que « j’ai été un exemple ? »

« (Mister Coach:) Ben…oui…enfin… « Un exemple…DE CE QU’IL NE FAUT PAS FAIRE ! »  D’ailleurs, rien que dans notre échange, il y a l’idée qu’il vaut mieux :

-ne pas fumer

-ne pas manger n’importe quoi, ne pas s’empiffrer de cochonneries

-ne pas rester sans activité physique quotidienne

-ne pas…s’énerver (« Tout doux,..tout doux, Philippe… ») et privilégier l’humour au lieu de l’énervement. »

« (Philippe:) Ben…oui mais tout le monde sait ça ! « 5 fruits et légumes par jour », « faites de l’activité physique » « bougez »… On nous parle de ça toute la journée, je ne vais tout de même pas en rajouter une couche ! »

« (Mister Coach:) Et…pourquoi pas ? Par exemple en disant comment tu te sentais avant et comment tu te sens maintenant, non ? »

« (Philippe:) Ah ben là, c’est simple ! J’avais une barre dans la poitrine à cause de la cigarette, je me réveillais « la tête dans le cendrier » et…j’étais à peu près opérationnel uniquement après une première « remise à niveau » : 2 cigarettes au petit déjeuner avec mon café ! J’étais essoufflé quand je courais un peu. Et avec la « bouffe » (car on ne peut que parler de « bouffe »…), c’était pas franchement le plaisir de la dégustation des saveurs que nous offre la nature ! En plus, je me sentais lourd, sans énergie,… »

-« (Mister Coach:) Ben tu vois ! Comme ça tu indiques à tes lecteurs que ça vaut le coup de chercher autre chose, en terme de santé, que ce dans quoi tu t’es laissé aller pendant plusieurs années. Et tu pourrais aussi…leur donner un truc, non ?

-« (Philippe:) Tu veux dire… ?

– « Mister Coach:) Il n’y a pas un truc qui t’a aidé par exemple à atteindre un poids correct ?

– « (Philippe:) Je ne vois pas…

-« (Mister Coach:) Tu es sûr ?

– « (Philippe:) …Ah, si…peut-être ?!? Mon carnet…

– « (Mister Coach:) Ton « carnet » ? C’est-à-dire ?

– « (Philippe:) J’avais un petit carnet sur moi. Je m’étais fixé un objectif « atteindre tel poids le… » et chaque jour je notais ce que j’avais fait : promenade de 30mn chaque jour, 2 fruits mangés, légumes cuisinés (au lieu des…pizzas!!!) et…j’observais l’évolution, c’était génial ! Moins 1kg tel mois, puis moins 1 kg le mois suivant… »

« (Mister Coach:) C’est marrant, tu as le sourire quand tu me parles de ça…

« (Philippe:) Ben oui, c’est peut-être con, mais…la « mondialisation », les bêtises que fait l’autre en Corée du Nord : il y a tellement de choses dans ce monde sur lesquelles on a l’impression de ne pas avoir de prise. Mais là, avec le poids, avec l’énergie et la vitalité en soi : là on peut facilement réaliser qu’on a un vrai pouvoir entre les mains pour faire évoluer la situation ! C’est pour ça que j’ai le sourire : c’est parce que c’est un des trucs où on peut « gérer » et non « subir », « se donner le cap » et non « se laisser emporter par les courants » (courants d’influence et même…courants contraires avec des publicités qui te montrent une barre de chocolat et te disent en sous-titre de manger 5 fruits et légumes !?!) »

« (Mister Coach:) Ben tu vois que tu sais des choses sur la santé ! Tu sais ce qu’il vaut mieux éviter de faire, car la vie t’a appris ce que ça donne quand on fait n’importe quoi avec sa santé. Et tu connais même des petits trucs comme cette histoire de « carnet » qui te permet de te fixer un objectif, de te mettre en route pour l’atteindre, de noter chaque jour ce que tu as fait (comme si tu prenais un rendez-vous avec toi dans la journée), et surtout de PRENDRE PLAISIR A TE SENTIR PROGRESSER. Bref, comme tu le dis : ça peut être « génial !». Tu ne crois pas que tu pourrais « partager » tes idées à ce sujet ? Indiquer que ça apporte un certain bonheur…

« (Philippe 🙂 Je suis assez d’accord, même si je ne parlerais pas de « bonheur » car le « bonheur » c’est…fait pour les imbéciles ! Les …imbéciles heureux ! Qui sont contents en permanence ! Le bonheur, c’est un état de plénitude constant (qui, à mes yeux, n’existe pas…) : je parlerais plutôt de « joie », de joie qu’il y a à se sentir progresser sur la base d’efforts entrepris librement, à visualiser les progrès accomplis. Effectivement, ça procure une joie, ou en tous cas un certain plaisir. Surtout quand ensuite on se sent plus léger, moins serré dans les vêtements : on a l’impression d’avoir « gagné » quelque chose : pas par un « coup de chance » comme au loto, mais par un effort conscient et volontaire qui mène à l’endroit où on s’était promis d’arriver. Tu as raison, il y a là un côté sympa, un côté plaisant : en tous cas à mes yeux. M’ouais… Faut que j’y réfléchisse à nouveau à cet idée d’article…

-« (Mister Coach:) Tu sais…j’ai enregistré notre échange, et…ce n’est pas pour t’espionner, sois rassuré ! C »est juste pour que tu gardes la trace de ces diverses petites idées pertinentes qui ont surgi dans le cours de notre échange : tiens, je te laisse cet enregistrement, tu en feras ce que tu veux. Tu vois, tu pensais ne rien avoir à dire sur la santé, et finalement, tu as en réalité pas mal de choses à raconter à ce sujet. Je me trompes ?

– « (Philippe:) Bon…OK, Môsieur l’espion russe… Je vais voir si je peux faire quelque chose de cet enregistrement. Après, si jamais j’écris quelque chose, je pourrai de toute façon renvoyer aux spécialistes de la santé qui disent et écrivent des choses bien plus pertinentes et approfondies que tout ce que je pourrai raconter dans mon blog sur ce thème1

-« (Mister Coach:) Bonne idée, Môsieur Philippe… Et…j’allais oublier : « Psst ! », n’oublie pas de leur dire que l’humour c’est meilleur pour la santé que l’énervement ! Hein ?…;-)

1 Pour aller (bien) plus loin : Jean-Michel Cohen (2017), Qu’est-ce qu’on attend pour vivre mieux ? First Editions. Michel Cymes (2016), Vivez mieux et plus longtemps. Editions Stock. Fabien Guez (2017), Comment (ne pas) avoir une crise cardiaque. Editions Hugo Doc. Frédéric Saldmann (2013), Le meilleur médicament, c’est vous ! Editions Albin Michel. Frédéric Saldmann (2015), Prenez votre santé en main ! Editions Albin Michel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s